Mesures conservatoires pour la Loge du jardinier

13 décembre 2021 PATRIMOINE

Découvrez le projet de conservation de la Loge du jardinier de la villa Savoye

    

La loge du jardinier

Située à l’entrée du parc de la villa Savoye, la Loge du jardinier est l’unique exemplaire construit de « projet d’habitat minimal » conçu par Le Corbusier à la toute fin des années 20.

Ce prototype unique en son genre, de 45 m2, est construit sur pilotis, avec un plan libre et une fenêtre en bandeau. Au rez-de-chaussée se trouvaient un réduit à charbon et la buanderie équipée d’une douche. À l’étage, on retrouve trois pièces de vie : la cuisine, séparée de la chambre des parents par une armoire intégrée et la chambre d’enfant.

    

Les campagnes de travaux

Depuis sa construction en 1931 elle a fait l’objet de plusieurs campagnes de travaux. Ainsi, entre 1963 et 1967 des travaux de gros œuvre et d’étanchéité ainsi que la rénovation des menuiseries et des peintures intérieures, réalisée par Jean Dubuisson, ont été conduits.

En 2015 une nouvelle campagne au plus proche de son état d’origine est menée sous la maîtrise d’œuvre de Pascal Prunet, architecte en chef des monuments historiques, avec le suivi d’un comité d’experts. Les couleurs d’origine et les menuiseries en chêne ont été restituées et l’espace intérieur a retrouvé ses dispositions de 1931.

Toutefois, un certain nombre de pathologies et de désordres sont apparus après ces travaux ; le Laboratoire de recherche des monuments historiques (LRMH) a pu analyser les dispositions de ces désordres et mettre en évidence le mécanisme complexe qui en est à l’origine. Des analyses complémentaires portant sur la structure, le comportement hygrométrique et thermique des parois et la vérification de l’ossature ont ainsi été menées entre 2019 et 2021.

2022 une nouvelle campagne débute

La réalisation d’un nouveau diagnostic, tenant compte de ces résultats, est en cours afin de définir les protocoles d’intervention en vue de programmer une nouvelle campagne de travaux de restauration qui devra concilier le respect de l’œuvre architecturale et le traitement de ces pathologies lourdes. Afin de le mener à bien et de protéger le bâtiment des intempéries, une structure en échafaudages a été installée autour de la loge du jardinier.

    

    

En savoir plus sur la villa Savoye

MenuFermer le menu